Côme

Située au bord d’un lac dans le nord de l’Italie, à 45 km au nord de Milan dans la région de Lombardie, la ville de Côme, chef lieu de la province du même nom, compte environ 85.000 habitants.

Histoire

La ville a toujours connu une intense activité durant son histoire, du fait de sa position médiane entre l’Europe centrale et la méditerranée. Alors qu’elle était à l’origine située sur les collines avoisinantes, Jules César la fit déplacer à son emplacement actuel. Devenue un centre d’échange commercial à l’époque de Charlemagne, Côme entra dans des guerres de rivalité avec Milan, avant d’être envahie successivement par les Français, les Espagnols (XVIIIe siècle) puis les Autrichiens (XIXe siècle). Côme est connue pour être la ville de natale du célèbre physicien Volta, et Mussolini fut exécuté à une trentaine de kilomètres de là seulement.

Ville de Come en Italie




height="261" class="alignnone size-full wp-image-693" srcset="http://www.italie.cc/wp-content/uploads/2011/09/come-italie.jpg 550w, http://www.italie.cc/wp-content/uploads/2011/09/come-italie-300x142.jpg 300w" sizes="(max-width: 550px) 100vw, 550px" />

Climat

Côme a un climat subtropical humide, caractérisé par des hivers assez courts mais brumeux, froids et humides, avec des périodes de gel dues à l’anticyclone sibérien. Le printemps et l’automne sont bien marqués et agréables, tandis que l’été peut être assez oppressant, chaud et humide. Le vent est assez rare, seuls quelques brusques éclats de foehn ou d’orages parviennent à nettoyer l’air. Les niveaux de pollution augmentent sensiblement en hiver lorsque l’air froid s’accroche à la terre. La pluie est plus fréquente au cours du printemps, alors que l’été est soumis à des orages et, parfois, des averses de grêle violentes. La température moyenne varie entre 3,5°C en janvier et 23°C en juillet, sachant qu’elle peut atteindre jusqu’à 35°C. La neige est un événement sporadique, mais la pluviométrie est plutôt élevée.

Économie

L’économie de Côme est traditionnellement basée sur l’industrie, en particulier le textile et la soie qui font sa renommée à travers le monde. Aujourd’hui, la production industrielle de la soie est en crise, et elle est remplacée par le commerce et le secteur des services en général. Le tourisme prend lui aussi de plus en plus d’importance depuis les années 1990. Aussi bien la ville que le lac ont été choisis comme lieux de tournages de nombreux films, de même que de nombreuses vedettes et célébrités ont acquis des domiciles donnant sur le lac. Pour ce qui est du logement pour touristes, on peut dire qu’il y en a pour tous les budgets, depuis les « Bed & Breakfast » jusqu’aux hôtels de luxe, en passant par les formules de l’agritourisme dans les fermes de la campagne.

Tourisme

C’est justement à partir du front de lac que le cœur historique se laisse appréhender, avec toutes ces collines boisées environnantes en arrière-plan, et le dôme de la cathédrale de Côme visible de partout. Cette dernière, à quelques enjambées du lac, se dresse de puis sept siècles dans cette Piazza del Duomo, non loin de l’ancien Hôtel de ville, appelé ici Broletto. Trois basiliques du XIe siècle (San Fedele, Sant’Abbondio et San Carpoforo) transportent le visiteur dans des époques médiévales lointaines. A environ 800 m de la cathédrale vers le nord-ouest, et donnant directement sur le lac, se trouve la Villa Olmo, avec son palais du XVIIIe siècle et son parc public. Elle tient lieu aujourd’hui de centre d’activités culturelles où sont données toutes sortes de représentations artistiques (concerts, spectacles, théâtre…) et d’expositions diverses. Un peu plus vers l’est trône le Tempio Voltiano, musée dédié à la mémoire d’Alessandro Volta.

duomo de come
Cathédrale de Côme, Duomo de Como Photo sous Licence GNU par sailko

D’autres édifices et musées peuvent être visités au fur et à mesure de la découverte de cette cité qui s’illumine deux fois la nuit, grâce aux reflets des lumières dans le lac de Côme. Plusieurs événements folkloriques et festivités musicales ponctuent la vie de cette ville où il fait décidément bon vivre. Il suffit pour cela de savourer quelques « Pizzoccheri » (spécialité de pâtes) ou « Polenta e Zola » (polenta au gorgonzola)…

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter