Se laisser tenter par un voyage en Sardaigne

Il fut un temps où la Sardaigne était presque boudée par les touristes. Mais depuis plus d’une décennie, l’affluence des vacanciers vers l’île sarde ne se dément plus…


La Sardaigne (italien : Sardegna, sarde : Sardigna) est une île de la mer Méditerranée occidentale, située à l’ouest de la péninsule italienne et au sud de la Corse. Rattachée à l’Italie après un long isolement, et avec de fortes particularités, elle a obtenu le statut de région autonome d’Italie le 28 février 1948. Son chef-lieu est la ville de Cagliari.
La Sicile (Sicilia en italien et en sicilien) est une région autonome d’Italie et la plus grande île de la Méditerranée. Son chef-lieu est la ville de Palerme. Le drapeau, la gorgone à trois jambes (Trinacria), représente les trois pointes de l’île, pointe ouest de Trapani-Marsala, pointe nord-est de Messine et pointe sud-est de Syracuse.

La Sardaigne (italien : Sardegna, sarde : Sardigna) est une île de la mer Méditerranée occidentale, située à l’ouest de la péninsule italienne et au sud de la Corse. Rattachée à l’Italie après un long...





isolement, et avec de fortes particularités, elle a obtenu le statut de région autonome d’Italie le 28 février 1948. Son chef-lieu est la ville de Cagliari.
La Sicile (Sicilia en italien et en sicilien) est une région autonome d’Italie et la plus grande île de la Méditerranée. Son chef-lieu est la ville de Palerme. Le drapeau, la gorgone à trois jambes (Trinacria), représente les trois pointes de l’île, pointe ouest de Trapani-Marsala, pointe nord-est de Messine et pointe sud-est de Syracuse.

Deux raisons principales avaient quelque peu contribué à fausser l’image de la destination sarde. En premier, la réputation d’une île pour riches qui lui était collée à cause de la fameuse Costa Smeralda, fréquentée par les élites mondiales. En effet, nombre de magazines people rapportaient constamment des images de stars de cinéma, de célébrités sportives, ou même d’hommes politiques « bling bling », à l’instar de Berlusconi, passant leurs vacances en Sardaigne. Si bien que l’idée que cela devait coûter très cher de s’y rendre et qu’un touriste moyen ne pouvait se permettre d’y séjourner, s’était incrustée dans les esprits de beaucoup de monde. Idée fausse évidemment, puisque ce haut lieu de villégiature de luxe, où les VIP viennent dépenser leur argent, ne représente qu’une infime partie de l’île. La Sardaigne a énormément plus à offrir que sa « côte émeraude ».

Ensuite, il est vrai que dans le passé, l’île n’était pas particulièrement apprêtée à recevoir un tourisme de masse, en raison de ses infrastructures médiocres et du faible niveau des services offerts. Mais tout cela est loin maintenant, car l’infrastructure s’est considérablement améliorée, et la Sardaigne est aujourd’hui émaillée de routes, de chemins de fer, d’hôtels, de restaurants, de pubs et autres discothèques. L’île dispose, en outre, de trois aéroports desservant la plupart des destinations européennes.

Paysages pittoresques et qualité de vie

Mais qu’on ne s’y trompe pas : tout ce développement survenu dans l’île n’a en rien entaché son attrait naturel. La Sardaigne demeure toujours aussi fascinante par sa beauté unique, restée quasi intacte. Depuis ses roches granitiques, à sa faune et sa flore encore préservées, aux vues imprenables sur une mer aux couleurs variant dans une palette allant du vert émeraude au bleu foncé, à ses montagnes enneigées, à ses collines verdoyantes couvertes de structures mégalithiques en forme de cônes, à ses villages de pêcheurs semi-tropicaux… le voyageur ne saura littéralement où donner de la tête.

Si on ajoute à cela une cuisine locale, à la fois simple, saine et variée, où les fruits de mer sont goûteux, où les produits fermiers et pastoraux permettent de préparer des plats traditionnels très riches, caractéristiques de la gastronomie méditerranéenne, et où les vins ont une qualité incomparable, on comprend pourquoi les insulaires se font une fierté d’avoir l’un des taux de longévité les plus élevés dans le monde.

Voyager pas cher en Sardaigne

Cela étant, et on l’aura compris, il n’est pas nécessaire de se ruiner pour passer quelques jours de vacances dans cette belle région d’Italie. On peut facilement planifier un voyage en fonction de son budget, et il n’est pas absurde d’envisager un un séjour en Sardaigne à petit prix. Ainsi, si on opte pour le transport aérien, il faut savoir que la plupart des compagnies low cost offrent des vols en direction des trois aéroports, à savoir ceux de Cagliari, d’Alghero et d’Olbia. Si on préfère y accéder par voie maritime, là aussi les plus importantes compagnies de ferries relient l’île à plusieurs ports italiens, français, corses ou espagnols.

Sur place, un réseau de trains et de bus bon marché permet de couvrir une grande partie du territoire et joindre les principales localités, dont les destinations touristiques les plus demandées. Toutefois, si l’on veut aller à la découverte de coins plus reculés, tels les hauteurs de la chaîne montagneuse de Marghine, ou le paradis des surfeurs d’Isola dei Gabbiani, il est préférable de se déplacer en voiture. Si l’on dispose soi-même d’un véhicule, il est possible de l’acheminer sur l’île à bord d’un ferry. Sinon, de nombreuses compagnies de location de voitures sont représentées dans les principales villes et offrent leurs services à des prix intéressants, surtout si l’on fait les réservations sur internet.

Enfin, il va sans dire qu’on fera encore des économies en optant pour la formule B&B pour le logement. Ce qui aura pour avantage supplémentaire de mieux connaître le pays et les habitants et, éventuellement, profiter des savoureux plats authentiques chez les familles d’accueil.

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter