Tourisme à Naples

Troisième grande ville d’Italie et capitale de la région de Campanie, Naples demeure l’une des destinations touristiques les plus prisées en Italie. Il faut dire qu’aussi bien l’histoire que la géographie travaillent pour elle, puisque non seulement elle est connue pour la magnifique baie, les îles et le volcan qui la bordent ainsi que le site de Pompéi, mais c’est aussi l’une des villes les plus anciennes du monde (fondée par les grecs au IXe siècle avant J.C) qui conserve encore jalousement beaucoup de ses trésors, au point d’être classée par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial.

Naples tourisme

Alors que certains clichés essaient de nous présenter une ville à l’hygiène et aux mœurs...





plus ou moins douteuses, il est temps de rendre à cette belle métropole méditerranéenne la dimension qui est la sienne, à savoir un véritable joyau touristique et romantique. Bien encadrée par deux régions volcaniques, le Vésuve et les Champs Phlégréens, ainsi que par la côte Amalfitaine, tandis que trois îles (dont Capri) embellissent ses rivages au loin, cette ville offrent des paysages incroyables. Très cosmopolite, la ville est surtout vivante de par ses ruelles populaires, ses places animées, et son architecture baroque.

Musée à ciel ouvert au plein sens du terme, il n’est pas un endroit de Naples où le passé ne surgit sous la forme d’une église, d’un palais, d’un château de l’oeuf, ou d’un vestige gréco-romain. Dans le centre historique de la ville, dont le cœur se situe aux environs de la piazza del Plebiscito, vaste place semi-circulaire donnant sur la mer et accueillant le Palais royal, on peut dénombrer facilement plus de 400 églises, sans parler des châteaux, des fontaines, et autres monuments remontant à des périodes immémoriales et conservés tels quels. Beaucoup de musées sont d’ailleurs là pour exposer toutes ces richesses historiques.

La ville de Naples est très agréable à visiter. Que l’on déambule dans le vieux quartier de Spaccanapoli, que l’on grimpe le long des ruelles qui sillonnent les quartiers espagnols de Naples, ou que l’on arpente encore la Galerie Umberto 1er sous ses dômes de verre, un dépaysement total est assuré. Et tous les sites qui sont plus ou moins éloignés du centre-ville sont tous accessibles via les 8 lignes de métro ou le très pratique Circumvesuviana, réseau de chemin de fer couvrant aussi bien l’agglomération que la périphérie jusqu’aux limites du Vésuve.

Enfin, tout gourmet qui se respecte devrait s’estimer heureux de pouvoir manger de la pizza dans son véritable pays d’origine, puisque Naples est bel et bien la capitale de la pizza. Les plus curieux peuvent même aller déguster leur Margherita dans un endroit connu comme étant celui où la première pizza a été préparée en l’honneur de la reine Marguerite. Sinon, des spécialités locales telles que les succulents « Spaghetti allo scoglio » (spaghetti aux coquillages) ou les « Spaghetti alle vongole » (palourdes) régaleront le plus réfractaire à la cuisine italienne.

Le logement ne devrait pas poser de problème particulier au touriste, puisque chambres d’hôtes et hôtels sont disponibles en quantité et en qualité, et à portée de tous les budgets. Quant à la communication avec les Napolitains, elle passe facilement par l’anglais et même quelquefois le français. Après un tel voyage, on comprend mieux le fameux adage : « Voir Naples et mourir ! »

Meilleures pages pour découvrir Naples :

Les monuments de la ville
Faire du shopping
La gare de Naples
Le métro
Les meilleurs hôtels
Les auberges de jeunesse

La baie de Naples
Les ferries de la baie de Naples

Le climat
La population
Naples sous les déchets

Louer une voiture
Passer 2 jours
Le trajet Rome-Naples
Les liaisons de train vers
Les liaisons de bus

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter