Où et comment faire de l’escalade en Italie

L’Italie, outre ses monuments historiques et ses sites touristiques, est un pays prisé pour faire de l’escalade. En effet, elle regorge de plusieurs circuits favorables à cette activité. Voici une présentation des meilleurs spots.

Escalade au bord de mer en Italie
Escalade au bord de mer en Italie Creative Commons why 137

La Finale Ligure

Cette commune se trouve en Ligurie. Il est possible d’y grimper toute au long de l’année. Les périodes les plus appropriées sont surtout l’automne et le printemps. On peut y faire tout style d’escalade : fissures, dalles, gros dévers, etc. Pour cette escalade, il est recommandé d’avoir un topo. En effet, il existe certains accès qui ne sont pas très évidents. Il faut aussi prévoir de l’eau parce que les robinets et les sources y sont rares. Pour commencer l’aventure,...





il est mieux de débuter par Bric Spaventagi. Ses falaises de calcaire sont favorables à une bonne montée. C’est un parcours assez facile qui permet de s’échauffer et de s’adapter au circuit. Puis, il faut passer par un parcours plus ardu en passant par Monte Cucca. Les débutants doivent faire très attention parce que les relais ne sont pas toujours en bon état. Une fois ce parcours terminé, on doit se diriger vers Borgio pour accéder à Caprazappa. C’est le parcours le plus impressionnant. L’escalade permet de ressentir de fortes sensations et la vue, une fois au sommet, est impeccable. On peut également continuer sur Monte Sordo. Il se compose d’abord de voies faciles, pour l’échauffement, puis de chemins difficiles.

La Finale Ligure
La Finale Ligure – Creative Commons Dapa19

Les Dolmites

Les Dolmites proposent aussi un très beau site d’escalade que ce soit pour les amateurs ou pour les professionnels. Ils offrent un choix infini de voies. On peut donc y rencontrer tous les niveaux de difficulté techniques. Ce site permet de faire une escalade très aérienne. Le paysage aux alentours est aussi d’une très grande beauté. Il dispose d’un des plus merveilleux paysages sur l’arc alpin. Les itinéraires sur les Dolmites nécessitent des équipements traditionnels. Autrement dit, on y trouve des pitons classiques qu’il faut compléter avec des anneaux de cordelettes ou des coinceurs, de quoi rendre plus intéressant la grimpe. Il est possible d’y rencontrer des fissures franches, des lunules et des trous. Tout y est pour faire monter le taux d’adrénaline.

Les dolomites en Italie
Les dolomites en Italie – Creative Commons gengish

Le Grand Caillou

Il figure parmi les sites d’escalade les plus fréquentés d’Italie. Le Grand Caillou se trouve à une centaine de kilomètres de Rome. Il est accessible par l’autoroute A24. Ce site est réservé pour les skieurs entre le mois de décembre et le mois de mai. C’est à partir du mois de mai que commence la saison de l’escalade. Le Grand Caillou regorge de nombreuses voies de tous les niveaux. Chacun peut emprunter la voie qu’il préfère, l’accès à Prati di Tivo en fait partie. Il faut suivre le chemin jusqu’à Piana del laghetto et emprunter la crête de l’Arapietra vers le sommet du télésiège (la Madonnina). À partir de cet endroit, on peut emprunter la route menant à la face nord de Corno Piccolo, Prima Spalla et Seconda Spalla. Il faut ensuite accéder au refuge Franchetti et à Sella dei due corni. On peut continuer vers l’accès Paretone, qui est une approche longue et difficile. Depuis le refuge Franchetti, on prend la via Ferrata Ricci. Puis, on descend la voie Jannetta. Du côté sud, on peut commencer à Campo Imperatore et suivre le sentier vers Directissima. Après, on poursuit une ex-ferrata jusqu’au bivouac Bafile. Il faut noter que le parcours est orné de plusieurs villages abandonnés, d’églises et bien d’autres monuments.

Escalade dans les Alpes Italiennes
Escalade dans les Alpes Italiennes Creative Commons luvi

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter