Rivières d’Italie

Comme tous les pays du monde, l’Italie dispose aussi de ses fleuves et de ses rivières. Elle en possède une trentaine dont les plus importantes sont les suivants.

Le Pô à Turin
Le fleuve Pô à Turin – Creative Commons Giuseppe zeta

Le Pô, le plus important fleuve d’Italie

Le Pô est à la fois le plus long fleuve d’Italie avec ses 652 km et le fleuve qui coule le plus avec son débit maximum de 10 000 m3 s-1. Il prend sa source dans la ville de Pian del Re à 2 022 m d’altitude dans les Alpes et se jette dans la mer Adriatique. Le fleuve qui est alimenté par environ 141 affluents passe par quatre chefs-lieux de province en Italie que sont




href="http://www.italie.cc/turin-italie/">Turin
, Crémone, Plaisance et Ferrare. Le bassin du Pô représente 48 % de la consommation d’électricité du pays.

L’Adige, deuxième fleuve italien

L’Adige comme le Pô a sa source dans les Alpes à 1 507 m d’altitude. Il est la deuxième rivière d’Italie en termes de longueur, car il mesure 410 km. Cette rivière passe par la ville de Merano, la ville de Bolzano, la vallée du Brenner, la ville de Trente et de Rovigo avant de se jeter dans la mer Adriatique. Le bassin hydraulique de l’Adige a une superficie de 12 200 km2. Il fut dans les années passées à l’origine de crues dévastatrices.

L'Adige à Vérone
L’Adige à Vérone – Creative Commons Adbar

Le Tibre, troisième rivière d’Italie

Le Tibre mesure 405 km et s’étend sur 12 200 km2. Ce qui fait de cette rivière la troisième rivière la plus importante d’Italie. Elle a sa source dans l’Apennin auprès du Mont Fumaiolo à 1 268 m d’altitude. Cette rivière est affluée par Paglia, Chiani, Orvieto, Nera, Terni, Aniene, Subiaco et se jette dans la mer Tyrrhénienne. Il s’agit d’une rivière pas très abondante, ainsi ses crues ne sont pas dévastatrices.

Le Tibre à Rome
Le Tibre à Rome

L’Adda, quatrième rivière d’Italie

Il s’agit du quatrième cours d’eau italien par sa longueur. En effet, l’Adda mesure 313 km. Elle prend sa source dans les Alpes rhétiques, à plus de 2 235 m d’altitude. Cette rivière ne se jette pas dans la mer, elle se jette d’abord dans le lac de Côme avant de rejoindre le fleuve Pô. Elle passe par les villes de Bergame, Côme, Crémone, Lecco et Milan. Elle abrite deux parcs naturels le long de son cours inférieur que sont le parc Adda Nord et le parc Adda Sud.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’Adda – Creative Commons François Trazzi

L’Oglio, cinquième fleuve d’Italie

C’est la cinquième rivière italienne en termes de longueur, car elle mesure 280 km. L’Oglio naît par confluence de deux torrents près du hameau de Pezzo di Ponte di Legno à environ 2 600 m d’altitude. Elle ne se jette pas dans la mer, mais débouche dans le lac d’Iseo et rejoint par la suite le fleuve Pô.

Le Tànaro, sixième fleuve italien

C’est le sixième cours d’eau le plus long d’Italie avec ses 276 km, mais c’est le deuxième fleuve le plus important du Piémont après le fleuve de Pô. Ce fleuve prend sa source dans les Alpes ligures à plus de 2 200 m. Il passe par plusieurs villes comme Garessio, Ceva, Castello di Annone, Alexandrine et Pavone avant de se jeter dans le fleuve Pô.

Rivière Tanaro en Italie
Le Tanaro – Creative Commons _mirko_

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter