Cinéma italien

Le cinéma italien présente de nombreuses facettes. Au fil des décennies, il a su se renouveler et marquer chaque génération.

Le cinéma italien, c’est d’abord des réalisateurs mythiques, mais aussi des acteurs et actrices qui sont bien souvent devenus de véritables sex-symbols. Dans notre imaginaire à tous, le cinéma italien est aussi lié à la célèbre Cinecittà (la cité du cinéma) où furent tournés de nombreux films reconnus aujourd’hui comme des classiques. Ce qu’on sait moins, c’est que ce symbole de la production cinématographique a été construit durant la période du fascisme italien. La Cinecittà continue encore à être utilisée de nos jours.

Le cinéma italien néoréalisme d’après-guerre

films classiques italiens

Après la Deuxième Guerre mondiale, l’Italie est à l’avant-garde du cinéma avec son courant néoréaliste. Comme son nom l’indique, ce cinéma prône le réalisme et met souvent en scène le quotidien difficile de l’époque. Plusieurs réalisateurs sont emblématiques du néoréalisme. En tête, Vittorio De Sica est notamment reconnu pour ses films Le voleur de bicyclette, Miracle à Milan, et Umberto D., l’un des chefs-d’œuvre du genre. Le cinéaste Roberto Rossellini s’est quant à lui fait remarquer avec sa célèbre trilogie (Remake, Rome ville ouverte ; Paisà ; Allemagne année zéro).

La comédie à l’italienne

Les années 60 voient éclore un...





nouveau genre cinématographique : la comédie à l’italienne. Entre comédie de mœurs et satire sociale, ce genre s’épanouira jusqu’aux années 70. Plusieurs acteurs italiens de talent furent révélés par ce cinéma, comme Toto ou Vittorio Gassman. Les réalisateurs les plus connus durant cette période très prolifique sont notamment Mario Monicelli (Le Pigeon), Vittorio De Sica (Mariage à l’italienne), Dino Risi (Le Fanfaron ; Les Monstres), Marco Ferreri (La grande bouffe) et Ettore Scola (Nous nous sommes tant aimés ; Affreux, sales et méchants).

Le Western Spaghetti

cinema italien western

Après avoir connu une période où le Péplum était roi (avec des films comme Spartacus), le cinéma de genre italien explose avec le Western, rebaptisé « western spaghetti ». Des réalisateurs italiens comme Sergio Leone réussissent à révolutionner ce genre habituellement classique du cinéma américain. Les films de Sergio Leone (notamment Pour une poignée de dollars ; Et pour quelques dollars de plus ; Le bon, la brute et le truand ; Il était une fois dans l’ouest) accompagnés de la musique d’Ennio Morricone ont marqué les années 60 et plusieurs générations de spectateurs.

Le cinéma italien des années 70

Les années 70 voient naître un nouveau genre, celui des polars à l’italienne (Poliziottesco). Ces films plutôt noirs sont influencés à la fois par le cinéma policier américain et le climat de tension qui paralyse l’Italie des années 70. Umberto Lenzi et sa Rançon de la Peur est l’un des réalisateurs qui a marqué ce genre. Le cinéma italien des années 70 est aussi marqué par un cinéma plus politisé et libertaire.

Les grands noms du cinéma italien

Certains réalisateurs italiens sont difficiles à classifier, car leur œuvre cinématographique s’est développée au fil des décennies et des styles. Plusieurs d’entre eux ont été reconnus internationalement, et ont par la suite travaillé en Angleterre ou aux États-Unis. Leurs films se distinguent par leur démarche artistique, mais aussi par leur message engagé ou provocateur. En voici quelques exemples :

Federico Fellini

cinema italien

Federico Fellini s’est illustré auprès du public par de nombreux films comme La Strada, La dolce vita (palme d’or à Cannes), Huit et demi… Son acteur fétiche était Marcello Mastroianni.

Luchino Visconti

Luchino Visconti a notamment réalisé Le guépard (avec Alain Delon et Claudia Cardinale), Les Damnés, et Mort à Venise.

Michelangelo Antonioni

Michelangelo Antonioni est le réalisateur de L’Avventura. Il s’est fait connaître à l’international après avoir remporté la palme d’or à Cannes en 1967 avec le film Blow-up.

Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini est notamment célèbre pour sa « trilogie de la vie » comprenant Le Décaméron, Les Contes de Canterburry, et Les Mille et Unes Nuits. Son dernier film, Salò ou les 120 journées de Sodome, inspiré de l’œuvre du Marquis de Sade, a fait scandale à sa sortie est toujours interdit de diffusion dans plusieurs cinémas et sur plusieurs chaînes de télévision.

Bernardo Bertolucci

Bernardo Bertolucci a réalisé entre autres films Le dernier tango à Paris (avec Marlon Brando) et Novecento. Il est reconnu internationalement depuis le succès du film Le Dernier Empereur, primé aux Oscars en 1988.

Le cinéma italien contemporain

Cinema italien

Après un passage à vide pendant les années 80, le cinéma italien contemporain connait un certain renouveau depuis les années 90. Plusieurs films ont même connu un beau succès public et critique à l’échelle européenne et internationale. Par exemple le film Cinema Paradiso de Giuseppe Tornare, hommage nostalgique au cinéma italien, a notamment obtenu l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1990. Des cinéastes comme Nanni Moretti (La chambre du fils, Le Caïman), ou Roberto Benigni (La vie est belle) ont également été plébiscités par le public et la critique. Ces dernières années, de nombreux documentaires et fictions engagés se sont par ailleurs attaqués à la politique menée par Silvio Berlusconi.

Les festivals de cinéma italien

Le cinéma italien est à l’honneur chaque année dans plusieurs villes de France. Pour les cinéphiles, c’est l’occasion de découvrir les nouvelles productions italiennes ou de redécouvrir les grands classiques.

Festival du cinéma italien d’Annecy

Le Festival du cinéma italien d’Annecy fêtera ses 30 ans en 2012. Il propose chaque année une compétition de films (fictions et documentaires), et met à l’honneur une région et une personnalité du cinéma italien. Le jury remet aussi le prix Sergio Leone qui distingue un réalisateur italien.

Rencontres du cinéma italien de Toulouse

Les Rencontres du cinéma italien de Toulouse en sont à leur septième édition. Plusieurs films inédits sont présentés en compétition, et des rencontres et débats avec les réalisateurs ou acteurs sont proposés.

Festival du film italien de Bastia

Le Festival du film italien de Bastia fêtera en février 2012 son 24ème anniversaire. De nombreuses projections sont prévues, ainsi que des conférences, des concerts et des expositions.

D’autres festivals mettent aussi le cinéma italien à l’honneur à Villerupt, Ajaccio, et Grenoble.

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter