Consultez le plan Métro de Rome

Voici le plan de Métro de Rome. Notez que la carte comprend à la fois les lignes de Métro traditionnelles (lignes MA et MB) et les lignes de trains régulières (toutes les autres).

Metro de Rome
Photo sous Licence Creative Commons par Alexw

Plan du métro de Rome

metro rome
Cliquez sur l’image pour agrandir la carte.

Informations sur le métro de Rome

Comme dans toutes les grandes villes, prendre le métro à Rome peut être une option judicieuse lorsque l’on...a pas assez de temps pour se déplacer ou lorsque l’on doit se rendre à divers endroits éloignés les uns des autres. Pourtant, le réseau de métro de la ville n’est pas très développé.

Rome est très bien desservie par les différentes lignes de métro qui desservent la ville. En tout, Rome compte 5 lignes différentes qui vous permettent de vous rendre dans les 4 coins de la ville, ainsi que de nombreuses lignes de trains de banlieue pour les destinations un peu plus excentrées.

Pour votre information, sachez que le métro de Rome est ouvert jusqu’à 23h30 en semaine et jusqu’à minuit trente le samedi. Le système de métro de la ville est combiné avec le système d’autobus ce qui veut dire que vous pouvez prendre aussi bien un bus qu’un métro avec le même billet.

Ticket de métro Rome

Le ticket de métro sert également pour le tram ou le bus. Son prix est de 1 euro et le grand avantage, c’est qu’il reste valable pendant 1 heure et quart. Le ticket doit être composté et conservé pendant tout le trajet.

Gare Termini Rome

Termini est une grande gare, où se croisent les lignes de métro. De Termini, on peut aussi rejoindre l’aéroport et les autres villes du pays. Le logo du métro de Rome est un M rouge sur fond blanc. Il n’y a pas de zone ou de limite de distance comme dans d’autres grandes villes européennes, par contre, une fois que l’on sort du métro de Rome, on ne peut plus y revenir avec le même ticket.

Construction de lignes de métro supplémentaires à Rome

La construction de lignes de métro supplémentaires à Rome est difficile car le sol de la ville regorge de vestiges historiques. A chaque fois que l’on travaille dans le sous sol de la ville, on risque de tomber sur des ruines de grande valeur. De ce fait, il faut arrêter les travaux le temps que les archéologues continuent les fouilles pour mettre à jour tout ce qui est présent sur le site. C’est seulement quand tout aura été trouvé et mis à l’abri dans les musées que les travaux pourront reprendre.

En tout, la ville compte deux lignes et une troisième en chantier. Chacune des lignes existantes (la ligne bleue et la ligne rouge), traverse à peu près 20 stations. Bizarrement, l’une est plutôt ancienne et abimée, alors que l’autre fait preuve de modernité avec toutes les caractéristiques d’un métro de dernière génération.

Merci de partager à vos amis!Share on FacebookTweet about this on Twitter