Comment acheter une voiture d’occasion en Italie

Si vous souhaitez acheter une voiture d’occasion en Italie, sachez que là-bas, les prix sont souvent moins chers qu’en France, et que du coup, vous pouvez faire une belle affaire si vous suivez nos recommandations à la lettre.

Dans ce guide, nous vous expliquons la démarche nécessaire à l’achat d’une voiture d’occasion de l’Italie.

Quels sont les critères pour définir une voiture d’occasion en Italie?

Comme le stipule la directive européenne, est considéré voiture d’occasion toute voiture dont la carte grise a été délivrée il y a 6 mois, et dont le compteur affiche 6000 km parcourus. Les deux conditions doivent être réunies, faute de quoi, le véhicule ne peut être considéré comme d’occasion.

Maserati d'occasion


http://www.italie.cc/wp-content/uploads/2011/10/Acheter-une-voiture-doccasion-en-Italie-300x186.jpg 300w" sizes="(max-width: 550px) 100vw, 550px" />
Maserati 3500gti d’occasion – Voiture d’occasion en Italie

Démarche et procédure pour acheter une voiture d’occasion en Italie

La procédure d’achat et d’importation d’une voiture d’occasion de l’Italie est assez complexe, et plusieurs éléments sont à prendre impérativement en considération, faute de quoi vous perdrez beaucoup de temps et d’argent. Parmi ces éléments, les suivants sont les plus importants :

Radier la plaque d’immatriculation du registre italien

En Italie, la plaque d’immatriculation appartient au gouvernement. Lors de l’achat, le propriétaire doit la radier du registre italien. Cette radiation nécessite quelques documents dans lesquels le propriétaire doit spécifier que le véhicule partira à l’étranger. Les plaques sont par la suite remises aux autorités qui les détruiront.

Obtenir et Fournir « carta di circolazione » et « certificato di proprieta »

Vérifiez que la voiture est accompagnée de ces deux documents : « carta di circolazione » et « certificato di proprieta ». Le premier est l’équivalent de notre carte grise, et le deuxième est l’équivalent du titre de propriété. Ces deux documents doivent être remis au « Pubblico Registro Automobilistico » (PRA) qui va les tamponner pour indiquer que le véhicule n’est plus autorisé à rouler en Italie, mais à partir à l’étranger. Le PRA vous donnera aussi une plaque d’immatriculation temporaire en carton que vous pouvez coller à la vitre arrière et dont la validité et de cinq jours.

Démarches et procédures en France pour l’importation de voiture italienne

Conseils pour acheter une voiture d’occasion en Italie

Avant d’acheter votre voiture d’occasion en Italie, vérifiez les prix en France et comparez-les avec les prix italiens. Parfois, les couts liés à l’importation font que le véhicule n’est plus une bonne affaire. Il est également important de parler un peu l’italien pour éviter les mauvaises surprises, et parfois aussi les arnaques. Et finalement, optez pour une voiture d’occasion à essence ou à diesel, et évitez le GPL car son immatriculation est assez compliquée en France.

Merci de partager à vos amis!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter